• Accueil
  • VIH, autres IST : Pourquoi se protéger aujourd’hui ?
Changer la taille de texte

Partager

Les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) sont les plus touchés par le VIH et les autres IST en France.

Sur 10 personnes qui découvrent leur séropositivité chaque année, 4 à 5 sont des HSH. Soit 40 à 50% alors que la population des HSH sexuellement actifs est estimée à 1,5 % de la population générale. C’est également la population la plus touchée par les autres IST (syphilis, gonorrhées, condylomes…).

Le risque de VIH et d’IST reste donc très présent pour les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes, malgré les efforts qu’ils ont mis en place depuis le début de l’épidémie pour se protéger eux et leurs partenaires.

Aujourd’hui, le préservatif n’est plus le seul moyen de prévention pour le VIH (mais le seul qui protège contre les autres IST). Grâce à l’arrivée de nouveaux outils de prévention du VIH, plusieurs solutions existent pour se protéger et protéger ses partenaires d'un soir, de quelques jours, de plusieurs mois ou de la vie.

Les dépistages sont importants car la plupart des IST se soignent. Et il est primordial de connaitre son statut sérologique VIH par un dépistage régulier car, si on ne guérit toujours pas du VIH, grâce aux traitements le risque pour une personne séropositive de transmettre le VIH est très fortement diminué. Une prise en charge précoce et adaptée est par ailleurs la garantie d’une bonne qualité de vie et d'une espérance de vie normale.

Se protéger contre le VIH et les autres IST est utile, rassurant et efficace, autant pour soi-même que pour ses partenaires.